Coming out : Finalement je crois que je suis bien une folle.

Sur ces blogs internet, on pourrait être n’importe qui, n’importe quoi. Jouer le rôle d’un pilote de formule 1, d’une ancienne geisha ou d’un agent secret, du chauffeur de Chirac ou du cireur de pompes de Sarko. Ca ressemble bizarrement à la liberté et c’est en même temps une cage tellement formatée qu’on cherche parfois les ouvertures, asphixié. Et si finalement la liberté et la prison c’était être soi-même, toujours soi-même. Je suis mon pire ennemi mais si j’y mettais du mien je pourrais être un ami comme jamais je n’en rencontrerai en dehors de moi. Qu’est-ce que j’attends ? De tant de moi(s) il me semble parfois que je vais faire une overdose.

 


Pas encore de commentaires to “Coming out : Finalement je crois que je suis bien une folle.”

sarivoli |
Lusopholie |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...