Retrouvailles

 

coleress.jpg

 

Depuis quelques jours l’ennui que je ressentais sur le net s’est amplifié jusqu’à devenir insupportable. Alors au bout de cinq mois j’ai fini par brancher l’antenne de la télé qui est dans ma chambre puis j’ai visionné quelques programmes.

C’était assez curieux. Ne regardant plus sur le petit écran que quelques séries et films depuis des mois et ceci relativement rarement (en gros Desperate housewives et Friends ainsi que pour la première fois de mon existence Nouvelle Star, finale pendant laquelle je suis tombé amoureux de Julien Dore) j’ai eu la sensation d’être devant un monde oublié, une sorte de vestige de Youtube et de Dailymotion.

J’ai commencé avec le journal de 13h de M6, j’ai d’ailleurs découvert que ça dure désormais malheureusement plus de six minutes. J’ai la nette impression que M6 se TF1ise de plus en plus, autant dans la forme et l’habillage que le fond. J’ai eu aussi le sentiment que c’était assez  » sarkodirigé « . J’ai trouvé leur reportage sur le brevet des collèges complètement déconnecté de la réalité, ou plus probablement totalement hypocrite, car il mettait l’accent sur la revalorisation de ce diplôme appelé « petit bac  » (si si) par la 6 et que les gentils collégiens considéreraient maintenant avec égard, braves petites têtes blondes en mal de repères. J’y ai vu comme une propagande « retour au vraies valeurs sarkozistes « . C’était déconcertant. A ce propos je me suis demandé si les gens qui m’entourent sont tellement baignés dans cette propagande qu’ils ne la remarquent même plus. Peut-être que c’est moi qui suis parano…

Ensuite j’ai tenté d’échapper à mes penchants sado-maso en essayant de ne pas regarder les Feux de l’Amour. Peine perdue, devant la vacuité des programmes concurrents (c’est dire), je n’ai pas pu résister, je me suis jeté sur ma télécommande et enfin j’ai retrouvé mes amis aux Brushings 90′s impeccables.

Comment dire ?

Avec « The young and the restless » ce qui est très pratique c’est qu’on peut s’abstenir de regarder la série pendant 10 ans on retrouve toujours ses marques et au bout de dix minutes c’est comme si on ne les avait jamais quittés. Certains des acteurs de la distribution ont beaucoup morflé, notamment Danny Romalotti, l’éternel rocker, qui n’a vraiment plus 20 ans et semble traverser une crise capillaire permanente. Ce qui est fantastique c’est qu’il est de nouveau avec son ex femme Christine, qui, elle est toujours aussi tête à claque. C’est comme si les 578 épisodes qui se sont écoulés depuis leur divorce n’avaient jamais existé. D’ailleurs Nikki a en fait de même avec Victor. Quant au fils très laid de ce dernier j’ai compris la portée que les producteurs avaient voulu donner à son couple. Je les imagine un jour dans leur grand bureau en train de hurler (en VF) « il nous faut un nouveau couple phare, un nouveau Victor et une Nikki plus jeune ! ! « . Alors ils ont crée Sharon et engagé un laideron pour jouer le fils du magna de la cosmétique internationale. Vous remarquerez d’ailleurs qu’ils ont pensé à tout pour qu’on ait toujours en tête la filiation : les enfants de Nikki et Victor, le couple star, s’appelle Nick et Victoria. Des mini-eux en somme. Aujourd’hui la mini Nikki était au volant d’une BMW dans un quartier malfamé et grâce à son maquillage plus vraiment waterproof et ses cheveux en désordre (c’est un euphémisme) on voyait bien que ça n’allait pas fort. A coup de flash-backs inquiétants et d’un flic qui lui a demandé de s’arrêter parce qu’elle avait, comme par hasard, un phare cassé, on a compris qu’il venait de se passer un truc louche. Le staff des feux de l’amour avait également prévu que j’échouerais devant leur série en pleine saison cet après midi, alors ils ont ajouté l’apparition troublante d’un macchabé « zombie » à côté de Sharon pour que je saisisse qu’elle avait tué quelqu’un. Quand le gentil flic a dit « je peux réparer votre phare si vous ouvrez le coffre  » et qu’elle a lancé  » non NON merci c’est pas la peine  » d’une voix que même moi, je l’arrêtais sur le champs pour l’interroger j’ai deviné que le corps devait être dans le coffre. Je suis très perspicace, tous mes anciens profs pourraient vous le dire. Nous avons eu droit à un flash back géant dans lequel la belle revoyait toutes les scènes d’embrassades avec son mari depuis 10 ans sur fond d’une chanson d’amour que le mot mièvre ne suffirait à décrire et ça ça ne présageait rien de bon.

A part ça Ashley n’est plus jouée par la même actrice et j’ai décidé de nommer la nouvelle Tronche de Canne, façon 4 mariages et un enterrement, car la ressemblance avec l’animal est stupéfiante. Je ne sais pas si j’arriverai à m’y faire. Rien à dire sur le reste de la distribution si ce n’est que je me demande si on leur fait un prix de gros sur le Botox.

L’épisode d’aujourd’hui se terminait sur une scène choc, lorsque après avoir garé sa BM très discrète dans une rue sombre Sharon est attaquée par un groupe de racailles au look improbable. Va-t-elle subir une tournante dans le prochain épisode ?

Après toutes ses émotions j’ai zappé sur le service publique. J’ai toujours détesté les émissions de Delarue mais depuis que je lis POC je vois ça sous un autre jour. Aujourd’hui il recevait des couples dont un des partenaires est excédé par « les manies  » de celui ou celle qui partage sa vie. Quand une des épouses parlait de son compagnon qui fait le ménage à 6h du mat quand il rentre du boulot j’ai prié pour qu’il ne s’agisse pas de mon ex qui aurait « viré sa cutie « . Non, ouf, juste un quidam un peu barré de plus.

Alors qu’une gentille psychologue conseillait à deux Bree Van de Camp au masculin d’aller se faire soigner (« on est à la limite limite du pathologique « ) j’ai enfin compris l’intérêt des émissions de Delarue. Elles sont là pour que derrière son écran on puisse se dire qu’on est « normal « .

 » Regarde ces cinglés je ne suis pas comme eux « 

En fait c’est très rassurant même si je n’irai pas jusqu’à dire que c’est d’utilité publique.

N’étant pas encore en phase terminale je n’ai pas voulu regarder le téléfilm de M6 et j’ai éteint la télé après un documentaire consacré à l’Atlantide sur France 5, qui relève toujours le niveau. Mais vous savez quoi ? Ce moment télé était on ne peut plus agréable et je suis décidé à recommencer bientôt. Comment ai-je pu vivre pendant deux ans sans ce bonheur ?

En photo, une idée de cadeau pour vos « amis » que vous détestez en secret :

col22.jpg

 

 


6 commentaires

  1. kitty78 dit :

    Chez moi, c’est simple, on boycott purement et simplement les infos, toutes chaines confondues, car il ne s’agit QUE de propagande et ça nous insupporte. Et une fois qu’on est désintoxiqué de ce genre de bourrage de crâne à haute dose, impossible de s’y remettre. Regarder le journal de 20 h est pour moi pire que le plus trash des films d’horreur.
    Comme on a la freeTV, on a accès à la france 4, à Guly (si tu aimes les dessins animés déjantés du style les zinzins de l’espace) et Game One, par exemple. Nous sommes de grands enfants et ingurgitons sans scrupules des quantités inavouables de South Park et de Simsons… Enfin, s’il n’y avait que moi, je crois bien que j’oublierais que la télé existe…

  2. Pierre dit :

    Ah! Enfin un billet que je me sens apte à commenter (et le faire en écoutant attentivement le live de Secret Story me paraît fort à propos).
    Je ne sais pas où les élèves de 3ème étaient filmés par M6 pour le brevet, mais en tout cas, et même si je ne conteste pas par ailleurs ton opinion sur le destin TF1-ien de M6, ça ne me paraît pas impossible de trouver des élèves qui pensent vraiment que le brevet est un petit bac. Dans mon collège, la pression sur le DNB était assez énorme, pour ce à quoi ça sert finalement… Mais c’est vrai que mon collège est dans une région de droite…

  3. Lovedreamer dit :

    Kitty >>> Je connais Gully que de nom et de réputation, quand j’avais canalsat la chaîne n’était pas encore dans le bouquet mais parfois je regardais Cartoon network, à part le fait qu’il y ait trop d’ »autopromo » je trouvais ça assez sympa, bien que très ricain dans la forme. Southpark est vraiment une série culte pour moi, j’adore. D’ailleurs depuis que je suis à nouveau en bas débit ça me manque de ne plus pouvoir voir les épisodes. Je me suis mis à regarder à nouveau Les Simpsons cette semaine sur M6 et j’ai été un peu déçu, bien que j’aime toujours j’en avais gardé un souvenir meilleur. C’est très 90′s. Je ne sais comment prendre le premier épisode de ce soir, pro américain au 1er degré ?

    Pierre >>> Tout arrive ;-) Quelque part c’est assez bien si vraiment les élèves le prennent au sérieux mais comme tu le soulignes, c’est un diplôme qui n’ »ouvre » rien. Le bac est un sésame pour des études supérieures (Fac, IUT, etc…) et pas grand chose d’autre mais le BEPC n’est même pas nécessaire pour entrer en 2nde, si ça n’a pas changé depuis l’époque préhistorique où je l’ai passé. Je trouvais surprenant que le reportage de M6 soit axé sur ce nouvel engouement des collégiens pour ce diplôme mais bon ne suis pas dans la partie ;-) et je suis très méfiant en ce moment en ce qui concerne le traitement de l’info à la télé et la radio.
    Un peu comme Kitty la dernière fois que j’ai voulu regarder le Journal de 20h j’ai cru faire une crise de nerfs et j’ai du éteindre. A ce compte il vaut mieux que j’en reste aux fictions et à JLD.

  4. LeXoMiL dit :

    Oh qu’il est méchant ce vilain garçon, les feux de l’amour est une série hautement culturelle sur les rapports humains!
    C’est vrai que c’est pas mal parfois de « larver » devant la télé et de regarder des « daubes »…
    Enfin bon!
    BiZeS mon pollueur nocturne!

  5. Querelle dit :

    Diannnnnnttttre, perverti va :)
    sur internet y’a plus de pluralité, tout depend de ce que l’on y fait, mais c vrai qu avec ton bas debit ca doit pas etre evident… attention la télévision est le piege de la passivité :) Kiss partout

    Ps : Cote ouest, c la meilleure serie qui existe, sur les rapports humains, lexomil mdrrrrr

  6. Lovedreamer dit :

    J’ai de nouveau l’Adsl !!!

sarivoli |
Lusopholie |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...