Cruauté

 

«  Aussi longtemps qu’il y’aura des abattoirs il y aura des champs de batailles «  Tolstoï

 

Je viens de découvrir ce film sur les traitements infligés aux animaux.

Je suis bouleversé au point que je vais essayer de devenir végétarien car je ne veux plus cautionner ça …

http://video.google.com/videoplay?docid=4093730216074063220

« L’ignorance est la première ligne de défense du spéciste. L’ignorance prévaut depuis si longtemps parce que les gens ne veulent pas connaître la vérité.

« Ne m’en parle pas, tu gâcherais mon dîner ! » est la réponse habituelle à une tentative d’expliquer simplement comment a été produit ce dîner.

(…)


Tout se ramène à la douleur et à la souffrance, pas à l’intelligence, pas à la force, pas aux classes sociales ou au droit civil.

La douleur et la souffrance sont elle même un mal et devraient être empêchées ou minimisées sans distinction de race, de sexe ou de l’espèce de l’être qui souffre.

Nous sommes tous des animaux de cette planète, nous sommes tous des créatures et les animaux non humains ont des sensations comme les nôtres. Comme nous en tout premier lieu ils sont terriens. Et comme nous ils survivent. Comme nous ils expriment des degrés d’émotion. En clair comme nous ils sont vivants. »

 

 

 


6 commentaires

  1. charlie0442 dit :

    C’est horrible, je n’ai pas pu regarder ttes les scènes.
    C’est déguelasse, répugnant, honteux.

  2. Querelle dit :

    Et oui, que ne faut pas t-il faire pour nourrir l’homme…
    Tu sais y’a d’autres raisons d’être végétarien : suffit de regarder tous les médicaments qu’ils leur donnent pour constater que les mangeurs de viande industrielles sont auto medicamentés…

  3. Querelle dit :

    J’ai pas pu le regarder en entier, c’est trop dur, enfin, je savais ce que j’y trouverai de toute façon. C’est vraiment inhumain… Je n’ai même pas assez de mot pour décrire combien c’est horrible. J’ai appris quand même une ou deux choses sur les méthodes. La métaphore avec le nazisme n’est pas vraiment pas usurpée. Cela me donne presque envie de maudire ceux qui mange de la viande, parce qu’au final, cette cruauté, cette extermination, c’est bien leur faute ! Chacun devrait regarder ça pour avoir conscience de ce qu’il mange.

  4. xavier(xxl) dit :

    Bon courage. tu verras que ça n’est pas bien dur, au bout d’un moment tu zappes très vite la rayon viande et Cie sans t’en rendre compte. Et puis ça ne t’empêche pas de faire un écart de temps en temps, par curiosité ou même envie. Ca n’est pas une religion, ce qui est important, c’est de tenir sur la durée, ne t’impose pas en plus un système de faute à la judéo-chrétienne. Par contre, compense avec du poisson et des oeufs et ne t’engage surtout pas dans la voie d’un régime végétalien, c’est l’hopîtal assuré!

  5. Jerem* dit :

    Même pas besoin de compenser par du poisson.
    J’ai été complètement ovo-lacto-végétarien jusqu’à l’âge de 15 ans (élévé ds una famille végétarienne), et je n’ai jamais eu de soucis de santé ni de croissance.
    Aucune carence avec un régime alimentaire faisant preuve d’un minimum de bon sens.

  6. Lovedreamer dit :

    Je réponds avec beaucoup de retards pour vous dire merci de vos commentaires.
    Je ne suis pas encore végétarien ou lien mais j’y songe toujours…

sarivoli |
Lusopholie |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...