Valses-hésitations

 

 

hairspray2.gif

 

J’ai un aveu à vous faire : je suis un garçon qui a du mal à prendre des décisions. J’hésite, beaucoup et souvent.

Par exemple j’hésitais à écrire un billet pour parler de «Hairspray». Je me disais que le cinéma ce n’est pas le sujet de ce blog, que ça ne serait pas raccord avec le reste. Comme s’il y avait une ligne éditoriale et comme si vous étiez des milliers à fréquenter cette page qui est déjà un joli bordel ! Je me disais aussi que, parler de cinéma, d’autres font ça très bien (voir dans mes liens) et puis que ce film n’est plus vraiment une avant première. Avant ceci j’avais même longtemps hésité aller voir ce film malgré mon abonnement illimité. En effet, je ne suis pas fan de comédies musicales, encore moins un aficionado des 60’s et, pour couronner le tout, la bande-annonce ne m’avait pas donné envie. Devant le cinéma j’ai continué ma valse et je me suis finalement décidé à prendre une place pour «Hairspray» en me disant «au moins si je vais le voir ce soir, la prochaine fois que j’irai au ciné (demain) ce sera pour un film qui me fait vraiment envie ! » !

Et bien je ne regrette pas d’être entré dans la salle parce que j’ai vraiment passé un très bon moment.

Pendant une partie du film le côté obscur en moi s’est évertué à me répéter que c’était naïf, voir mièvre, que Travolta n’était pas crédible en femme, que la partie «antiségrégationniste » du film était démago et qu’en plus cette comédie s’adressait clairement aux blancs… Cependant ça n’a pas réussi à gâcher mon bonheur et ce n’est pas ce qu’il faut retenir du film. En fait «Hairspray» donne plein d’entrain, c’est un bonbon acidulé, du bonheur en laque. Les passages chantés sont excellents – mes jambes bougeaient toutes seules, hors de mon contrôle -, la jeune héroïne resplendit et quel plaisir de revoir la toujours divine Michelle Pfeiffer ! Hairspray c’est magique ! Je suis ressorti de la séance avec l’envie de danser et de télécharger la bande originale dès que je serai de retour chez moi.

 


Je vais finir par croire que lorsque j’hésite à voir un film c’est le signe qu’il va me plaire puisque la dernière fois que c’était arrivé c’était au sujet de «Ratatouille» qui m’a très agréablement surpris. Je ne résiste d’ailleurs pas à l’envie de vous en toucher un mot.

«Ratatouille» c’est l’histoire de Rémy, un jeune rat qui veut devenir cuisinier. Comme vous vous en doutez, ce monde n’est pas vraiment préparé à manger les mets confectionnés par un rat et c’est le sujet du film, qui pourrait presque être envisagé d’une manière queer : accepter qui on est, l’assumer mais aussi et surtout croire en ses rêves. Le «mentor » de Rémy, un grand chef, a écrit un livre qui s’appelle «tout le monde peut cuisiner » et ça va être le leitmotiv du personnage et du film. La vision de la France par les Américains est toujours assez surprenante, voir déplaisante, mais je trouve que «Ratatouille» est un bon dessin animé, intelligent en somme.

Alors, je n’hésite pas plus longtemps au sujet de ce billet et je le poste car ce blog est définitivement un foutoir ! Il ressemble un peu aux draps de votre lit quand vous vous réveillez en pleine nuit pour vous rendre compte que vous avez été victime d’une petite … pollution nocturne.

 

ratatouilleposters.jpg

 


6 commentaires

  1. Querelle dit :

    Ah??? tu es un garçon???
    vient un moment ou il faut se jetter à l’eau
    en tt cas moi je prefere pas voir ce remake et me repasser le film original de Waters, même si c’est loin d’être l’un de ces meilleurs. . .

  2. lubna dit :

    je viens de te découvrir, j(ai lu quelques uns de tes articles, j’accroche a fond avec ce que tu exprimes!!!
    enfin quelqu’un qui dit ce qu’est la vie, j’avais l’impression a chaque fois d’etre ,sur certain blog, d’etre une extra terrestre…personne ne reagie a rien sur rien, enfin si ta envie de passer voir mon blog tu comprendras mieux!!!
    a bientot

  3. lubna dit :

    c’set toi lovedreamer, j’avais pas capté! je comprend mieux…tu sais ce qu’est les apriori, la discrimination, ceux qui ne vont pas au dela des apparences, juge sans savoir…toi aussi tu es un adulte sans enfance, encore enfant comme moi;par contre toi tu sais ecrire, tu es trés cultivé, tu as un vocabulaire, des tournure de phrase comme j’aimerais pouvoir faire,Mais surtout tu as l’intelligence de la vie visous

  4. farelles dit :

    Hairspray est le meilleur film vu depuis longtemps, je ne connais pas la version originale mais tout y est : pfeiffer magnifique, les autres acteurs très bons, TRavolta oublié sous sa metamorphose!

  5. Lovedreamer dit :

    Lubna, nico, Farelles : merci !

  6. joindi dit :

    Félicitations pour ton blog! J’adore

sarivoli |
Lusopholie |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...