Revival

On peut toujours s’asseoir et regarder la route. Derrière, il y a tout ce qu’on a laissé. Les minutes de silence, les heures interminables, les rêves fauchés en plein vol, son sourire. Il reste quelque chose, même si tu ne le vois pas, même si tu ne sens plus que ta douleur. Il reste ce que tu es aujourd’hui. Ca t’a construit, ça t’a amené là, devant cette route. Ca t’accompagne. Même quand il ne reste plus d’espoir, il reste celui qu’il revienne un jour. Alors, souris.

 

 


3 commentaires

  1. Athena dit :

    Bonjour Lovedreamer,
    CCOMMENT CA VA. SINCEREMENT J AIMERAIS ECHANGER AVEC TOI.SUR CE JE VOUS LAISSE MON E MAIL ET ESPER VOUS LIRE BIENTOT CAR NOUS ALLONS PARTAGER CERTAINS POINT DE VU.
    MON E MAIL end_diacm07@yahoo.co.uk

    TRES CORDIALEMENT
    Athena

  2. Lovedreamer dit :

    Salut Athena, merci du commentaire. M’enfin j’ai un affreux doute et me demande si c’est du spam …

  3. nonolereveur dit :

    c’est magnifique , c’est un vrais plaisir de te lire! c’est vrais le passé construit ton present et peu etre meme certaine fois il construit un peu le futur…..

sarivoli |
Lusopholie |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...