Point de vue et images du monde

 

sarkocarla.jpg

 

 

Dans la rue d’innombrables fantômes qui ne se posent plus une seule question de leur propre chef. Des l’école on a commencé à les endormir. Ils ont accepté un système sans jamais le remettre en question. On leur créé des buzz, on leur trouve des sujets de réflexions et ils sont heureux, ils dissertent des heures, des mois, sur Carla Bruni et notre bon président, comme on l’espérait pour qu’ils ne voient pas ce qu’on manigance ailleurs. On leur donne de la confiture, on leur jette des miettes et ils s’en goinffrent, pire ils l’achètent au prix d’or. Moi je dis que les gouvernants doivent continuer comme ça et même forcer un peu les traits. Ils font la queue pour acheter des téléphones !!! Des iPhone à 300 euros ! Le lendemain on décrète que leur joujou est démodé et ils se préparent à refaire la queue!!! Tout ça pour s’envoyer un lol dont ils n’ont jamais cherché le sens dans des sms idoines. Qu’ils sont faciles à asservir…

Ils cherchent les grands espaces au milieu des cases qui les asphyxient. Ils obéissent à des mouvements, des partis, des dogmes. On peut même leur faire croire que là haut sur un grand nuage, un bonhomme à la barbe blanche tire toutes les ficelles et qu’ils l’y rejoindront quand ils seront morts, avec 7 vierges en option s’ils veulent bien se suicider pour lui .

Continuez, messieurs les princes, c’est tellement drôle.

On leur dit ce qu’ils doivent manger puis on ajoute une pub pour leur dire de ne pas trop en manger quand même, on a des dépenses nous ! On leur dit ce qu’ils doivent boire, avec qui baiser, comment, ce qu’ils doivent écouter, penser, chanter, les mots qu’ils peuvent utiliser, les images qui sont autorisées, le poids qu’ils doivent faire, quels vêtements porter… et ils vont jusqu’à payer pour le savoir ! Ils ne savent même pas ce qu’ils aiment, ils ont remplacé leurs idées par des formules journalistiques et des slogans.

La sinistrose, la fracture sociale, buvez , éliminez…

I’m lovin it, ils sont si cons que c’en est fascinant et ça dure depuis des millénaires.

Je pense donc je suis ? Alors on n’est pas nombreux !

Nicolas, crois-moi y’a de l’espoir pour vous autres, vous pouvez même leur dire de faire des économies d’énergie, comme si vous en faisiez vous, hein mon bon comparse, dans vos jets privés et sur vos yachts ?

Dans une autre rue, sur une affiche de LCR des hommes demandent la charité à d’autres hommes, « de quoi vivre siou plait et se divertir un peu, c’est que c’est pas facile de travailler pour vous, de vous faire vivre et de vous rapporter tant d’argent mon brave Seigneur ! ». Des hommes demandent à d’autres hommes s’ils voudraient bien avoir l’extrème gentillesse de les laisser survivre.

Qu’ils mangent de la brioche !

iphonehandson.jpg

 


4 commentaires

  1. Lovedreamer dit :

    Content que quelqu’un partage mon avis, c’est moins désespérant…

  2. meziani dit :

    tu es loin d’etre folle c nous les dingues et par la meme occasion les cancers de notre planete

  3. Lovedreamer dit :

    C’est si le elle devient il que le côté folle prend tout son sens :-)
    Je suis un garçon (sans contrefaçon ?)

sarivoli |
Lusopholie |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...