Miss Antibes 1946

 

oldpic.jpg

 

Elle a attendu ses enfants toute la journée. Elle a si peu d’importance qu’ils n’ont même pas daigné la prévenir qu’ils annulaient leur visite. Elle qui ne cuisine plus, elle avait pourtant passé des heures devant ses fourneaux à préparer le plat préféré de son petit. Elle en a mangé la moitié d’une assiette et elle a jeté le reste au milieu de l’après-midi. A quoi bon garder ? Personne ne vient jamais la voir et elle a si peu d’appétit. Elle a passé le reste de la journée comme toutes les autres, devant sa télé. Elle ne la regarde pas, elle se rappelle et fait le compte de tout ce qu’elle a perdu. Elle se sent si seule que son fils lui a gentiment conseillé d’adopter un chat. Elle ne veut pas, les animaux l’ont trop fait souffrir lorsqu’ils sont partis, eux aussi. Quand vingt et un coups ont sonnés sur sa vieille pendule, elle va chercher sa couverture et elle s’étend sur son canapé dans le noir. Elle n’a dit à personne qu’elle n’arrivait plus à monter jusqu’à sa chambre. Jamais elle n’ira mourir dans une maison de retraite parmi des étrangers et des blouses blanches ! Elle préfère rester là, chez elle, à prier chaque jour que ce soit enfin le dernier.

 


4 commentaires

  1. Nicolas dit :

    Notre société crée de plus en plus de drames comme celui-ci. Pour certains (j’en connais), sa vie serait un rêve.

  2. Farfalino dit :

    Même si je sais que la justice n’est pas en ce bas monde, il y a parfois des personnes âgées qui se retrouvent seules après avoir martyrisé leur entourage et leur famille. Ma mère qui a travaillé en maison de retraite pourrait en témoigner.

    Je reconnais, pour l’avoir lue chez ma grand-tante et ma grand-mère, la solitude dans laquelle des personnes âgées s’enfoncent, parce que la fin, avec l’espoir d’une possible rédemption, ne vient pas assez vite, ayant perdu toutes les raisons de vivre.

    Ca peut être moche de vieillir.

  3. Marc dit :

    Je vous decouvre par ces textes tendre, violents, doux au hasard de mes divagations. J’apprécie votre écriture et votre regard. A bientôt.

  4. Lovedreamer dit :

    Nicolas : je n’ai pas compris si tu voulais dire qu’elle ne vit pas dans la pauvreté ou que certains seraient heureux de ne pas voir leurs enfants ?

    Farfalino : je t’assure que Miss Antibe est une vieille dame charmante :)
    Bien sur parmi les personnes agées il y a tout ceux qui étaient déjà des cons ou des ordures à 20, 30 ou 40 ans mais elle, c’est seulement une gentille mamie oubliée par les siens.

    Marc : Bienvenue à vous et merci de votre commentaire ! Par contre, ces textes ne sont pas très représentatifs de ce que j’écris…

Lusopholie |
Wladimir Vostrikov - France |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...