Nota Bene

Je suis définitivement une drama-queen et malgré mon désir de ne plus me justifier j’ai envie d’apporter quelques précisions à mon dernier billet, pas celui où je m’emportais sur les commentaires, celui où je m’emporte au sujet des gens qui n’assument pas leur homosexualité. Je ne prétends pas assumer complètement la mienne, je prétends essayer. Je ne dis pas non plus que c’est chose facile et que l’homophobie n’existe pas en France mais que la Loi est favorable. Je ne voulais pas ajouter la culpabilité à la honte et le point de vue des gens qui cachent leur orientation sexuelle, je l’entends et je le comprends depuis des années. Cependant, dans un certain ras-le-bol, j’ai envie d’exprimer celui qui est le mien aujourd’hui et qui pourrait se résumer à ça : quand on vous jette à terre, essayez de vous relever, personne d’autre ne le peut. En d’autres termes je refuse (j’y tiens) de jouer le jeu des homophobes (et de tous les oppresseurs) et de me mépriser moi-même ou de tendre l’autre joue.  Je ne prétends pas transmettre une vérité universelle, ni même avoir raison quand je défends un point de vue, je me raconte, ça ne va pas plus loin. Sur ce, j’arrête là car il me semble que je me prends de plus en plus au sérieux.

 

 


4 commentaires

  1. Kab-Aod dit :

    J’avais été surpris que tu prennes si violemment mon commentaire, lequel ne cherchait nullement à t’agresser (ce n’est pas dans mon tempérament, même si parfois j’ai la phrase sévère). Je ne conteste pas que oui, toi et moi, bon gré mal gré, ayons assez de force de caractère pour ne pas jouer, du mieux possible, le jeu des homophobes, mais j’ai cette manie grandissante de ne pas négliger l’altérité, et donc d’user d’empathie en priorité.
    Je voulais nuancer, et non bêtement contrarier, ton coup de gueule (sinon nous écririons tous deux sur du papier…)

  2. Lovedreamer dit :

    Je me suis emporté, ce n’était pas seulement ton commentaire, d’autres ailleurs, etc …
    J’ai néanmoins un vrai problème avec les commentaires en général, très souvent je ne sais pas quoi répondre.
    Avec le temps, peut-être que j’éprouve plus d’empathie pour moi et un tout petit moins pour les autres …

  3. Etienne dit :

    Tu vois, un garçon superbe, avec des yeux sublimes, m’a maté toute la nuit, m’a tourné autour, pourquoi ne l’ai-je pas abordé ?

    Parce que je suis débile.

    Et puisque j’en ai conscience, je lutte – un peu comme la chèvre de M’sieur Seguin, à la fin je perds, mais je lutte. Alors j’ai mis ma photo sur mon blog, voilà, paf.

    Des bises Joaquim.

  4. Lovedreamer dit :

    Mais non, tu es tout simplement timide ! Lutter, essayer, voilà, c’est un peu le message. Je viens d’aller voir ta photo et je la trouve très réussie.

    Bises Etienne !

Lusopholie |
Wladimir Vostrikov - France |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...