Menteurs

-   Etes-vous mort ?

-   Non, je suis là et j’attends. Les morts n’attendent rien.

-   Vous attendez … ?

-   La prochaine seconde, le futur week-end, un train, un ami, le retour de quelqu’un, des vacances, des réponses, une promotion, la fin, un tour de roue, la pluie, le soleil, des jours meilleurs, mon heure !

-   Et bien, vous en attendez des choses !

-   Non, vous ne comprenez pas, je veux dire qu’on attend tous quelque chose, toujours.

-   Ah … Pourtant, moi, tel que vous me voyez, je n’attends rien.

-   Balivernes ! En cherchant bien ?

-   Non, rien, je respire, je marche, je chante, je passe d’une idée à l’autre, d’un corps, d’une branche à la prochaine. Je ne projette rien, je suis seulement dans l’instant.

-   Je ne vous crois pas, pas une seconde.

-   Je n’attends pas de vous convaincre.

-   Si vous n’attendez rien, que faites-vous là, à me parler ? Vous devez bien attendre quelque chose de moi ?

-   Non, du tout, je passais par là et je vous ai trouvé … intrigant.

-   Intrigant ?

-   Oui, intrigant. Couché sous cet arbre, seul, en train de regarder le ciel, ou le vide, inerte..

-   Vous attendiez donc des réponses ? Sur le pourquoi de ma présence ici …

-   Non, pas vraiment.

-   Vous attendiez ! Vous attendez des choses, j’en suis sûr. Tout le monde attend. Sauf peut-être ce Bouddha et il est probable que ce ne fut qu’un fieffé menteur follement prétentieux !

-   Si vous voulez, si ça peut vous contenter.

-   Vous voyez, vous finissez par vous incliner. Reconnaître ses torts est le premier pas vers la sagesse.

-   Oui, je m’incline, vous êtes bien plus malin que moi, c’est évident,  et si votre ramage se rapporte à votre plumage… Dites, on baise ?

 


2 commentaires

  1. Nicolas Bleusher dit :

    La fin est à retravailler, me semble-t-il.
    Les quatre dernières réparties.
    L’idée est excellente au demeurant !

  2. Lovedreamer dit :

    Merci.
    La dernière ligne.

Lusopholie |
Wladimir Vostrikov - France |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...