Seuls

- Vous trouvez que je suis méchant ?

-  Je ne l’ai jamais pensé vraiment. Je pense ou plutôt je sais que vous êtes un peu perdu, vous aussi.

-  Pourquoi diable serais-je perdu ?!

-  Vous étiez dans ce jardin, couché dans l’herbe, les yeux dans le vague. Vous ressembliez à un naufragé.

-  Je regardais les nuages !

-  Non, vous ne regardiez rien, vous étiez en vous-même et vous étiez triste, je l’ai vu dans vos yeux.

-  Vous m’avez cru mort…

-  Je cherchais seulement une manière originale de vous aborder. Et puis c’est la troisième journée que nous passons chez vous et votre téléphone n’a pas sonné une fois, personne n’est venu vous voir.

-  Et alors ?!

-  Vous êtes très seul.

-  Non, je ne le suis pas. Vous qui êtes bien du genre à vous étourdir de statistiques variées devriez savoir que trois après-midi ne sauraient être représentatifs de quoi que ce soit.

-  Si vous voulez.

-  Quand bien même je serais seul, ne peut-on pas être seul et heureux ?

-  J’imagine que ce doit être possible mais les gens qui disent ça le font souvent pour cacher qu’ils ne sont pas bien avec les autres et finalement avec eux-mêmes, avec la vie.

-  Vous êtes barman ?

-  Pardon ? Je ne fais rien, je vous l’ai déjà dit. J’ai parfois du mal à vous suivre Daniel.

-  Vous semblez maîtriser si bien la psychologie de comptoir que je m’interrogeais.

 

Image de prévisualisation YouTube

Bobby Womack, across 110th street / Quentin Tarantino’s Jackie Brown

 


Pas encore de commentaires to “Seuls”

Wladimir Vostrikov - France |
Si c'est ailleurs ,c'est ici. |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...