Hiver

Le 3 janvier, après un accident vasculaire cérébral, Elle a été conduite au Centre Hospitalier Universitaire de la ville Satan. Malgré mon inquiétude, j’étais content d’être près d’Elle. Le premier soir, nous avons pu la voir dans ce qui ressemblait à une salle de réanimation. Sans ses lunettes, avec tous ces fils et ces appareillages autour, Elle paraissait dix ans de plus que lors de notre dernière rencontre mais Elle allait relativement bien. Elle parlait haut, son charisme ne l’avait pas quitté, on pouvait sentir que sa force majestueuse continuait d’émaner. Un chirurgien a rencontré ses enfants pour leur proposer une opération dont le détail m’échappe aujourd’hui. Les chances de réveil étaient trop infimes, ils ont préféré refuser. Le lendemain, malgré tout, Elle a du subir un pontage. Quand Elle est revenue du bloc opératoire, Elle n’était plus qu’une vieille ombre fatiguée.  Le chirurgien a été très pessimiste, il a laissé entendre que c’était probablement la Fin. J’ai passé les deux nuits suivantes à son chevet, je ne voulais pas qu’Elle meure seule dans cette froideur. Elle restait près de moi lorsque j’étais enfant et que j’avais été hospitalisé à cause d’une maladie bénigne ou d’un suicide raté. Elle a toujours été là, quoi qu’il arrive, quoi que je lui dise, que je sois aimable ou détestable. Couché sur un lit de fortune, je n’ai pas beaucoup dormi ces nuits là. Dès qu’elle faisait un mouvement, je rallumais la lumière car j’avais peur qu’Elle disparaisse sans crier gare et je voulais pouvoir lui tenir la main le moment venu. Elle est restée une ombre, son bras et la partie gauche de son visage sont paralysés et elle n’ouvre presque plus les yeux. Cependant, Elle n’a pas perdu ses capacités intellectuelles. Même si la plupart du temps on ne comprend pas ses mots, Elle parle, Elle répond aux questions et ça me rassure. Elle est toujours là. Son avenir est plus qu’incertain, la suite est fatalement sombre mais j’aimerais qu’Elle reste encore un peu.

 


6 commentaires

  1. calystee dit :

    Et elle disparaîtra peut-être un jour où tu ne seras pas là. Et il faudra l’accepter, car elle l’aura peut-être choisi, par égard pour toi.

  2. Kitty dit :

    Ce sont des moments importants.
    Bon courage et pense à prendre soin de toi aussi.
    Biz

  3. ZaZa dit :

    C’est toujours un moment délicat dans la vie des proches.
    Zaz a perdu ses deux grand-mères et son père ces deux dernières années. Le dernier enterrement datant de vendredi.
    L’Hiver emporte souvent les meilleurs…
    Je pense à toi Lovedreamer, sois fort.
    @ bientôt l’ami, au besoin tu sais où nous trouver.

    zazement compatissante.
    :)

  4. Lovedreamer dit :

    Merci de vos messages. Bises !

  5. zOuam dit :

    Plein de bises, Joaquim…

Lusopholie |
Wladimir Vostrikov - France |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...