Folk

Nos images mouvantes se rejoignent dans une danse électronique. Frotte ton corps contre le mien, bouge, quand le jour se lèvera, nous ne ferons plus qu’un et nous disparaitrons dans la mire de la télé. Nos irons polluer d’autres ondes.

Ressens-tu ce désir vertigineux de s’abandonner à la nuit encore une fois, perçois-tu les possibles ?

C’est un sacrifice humain, une transe nue sous la lune, un bang de sauge divinatoire, une prière à Shiva.

Nam Myoho Renge Kyo

Nam Myoho Renge Kyo

Pour déclarer forfait, il est bien trop tôt.

A force de sauter en l’air et de s’écraser sur le sol de toutes nos forces, nous réussirons à briser cette dimension, nous flotterons dans l’espace avec des volutes de fumée rouge.

Je te jure que tu ne leur ressembles pas. Tu réinventes ma nuit…

Bouge, bouge pendant qu’ils dorment.

 


Pas encore de commentaires to “Folk”

Si c'est ailleurs ,c'est ici. |
Histoire et fiction - 11ème... |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...