Archive pour avril, 2019

République (des copains et des coquins)

20190420_152823_HDR~01

Samedi, quand la foule scandait « suicidez-vous » alors que nous nous étions rapprochés d’eux au plus près pour les confronter à notre absence de peur, à notre force et à notre unité, j’ai scruté les yeux de tous ceux sous les carapaces que mon regard pouvait atteindre et j’ai senti le coup qu’ils étaient en train de recevoir. J’ai lu la peur dans leurs pupilles. Je pouvais regarder cette compréhension grossir à vue d’œil que bientôt, ils ne pourraient plus faire le poids contre la rage qui gronde, que les choses étaient sur le point de devenir incontrôlables. Quand le peuple s’unit pour leur faire face, ils ne peuvent plus rien. Ils ont dû reculer pour nous laisser atteindre la place de la République qu’ils nous avaient bloquée, ils n’ont plus jamais vraiment repris le dessus. 23 semaines de mépris, d’insultes, de coups, de gazage, de mutilations, 23 semaines d’inhumanité et de volonté d’écrasement ont eu raison de la passivité devant l’agression. 23 samedis de formation à l’insurrection ! Les gens ne vont plus se laisser faire. La révolution a commencé et il ne fait pas bon être en première ligne quand on est un serviteur du pouvoir en place, quand on réalise en même temps que ses limites qu’on est seulement là pour protéger la petite caste de corrompus qui pille et détruit notre pays et qui n’a que mépris pour le peuple dont on fait aussi partie, qu’on est devenu la milice de Macron l’éborgneur, les hommes de main de ses propres bourreaux, de ceux qui n’ont aucun scrupule à nous pousser jour après jour au suicide. 

Je n’aimerais vraiment pas être sous leurs uniformes.

Image de prévisualisation YouTube

#balancetonprésident

Macron devrait demander à Mélenchon de lui prêter ses hologrammes. Ça nous couterait moins cher en sécurité pour ses déplacements.

Souriez, le ministère vous écoute

Je veux que ce ministère soit celui de l’écoute », déclare Sibeth Ndiaye.

Après deux ans à observer la Macronie j’ai pu établir qu’une de ses règles premières consiste à devoyer le sens des mots, les utiliser pour dire exactement leur inverse et faire le contraire de ce qui est annoncé en masquant la supercherie derrière des effets de langage, une malhonnêteté intellectuelle extrême et un marketing primaire.

C’est pourquoi je propose gratuitement cette analyse à ceux qui parmi vous se seraient endormis en court de route : quand cette dame dit « écoute » cela signifie « surdité et dédain ».

A moins que dans un sursaut d’honnêteté incontrôlée difficile à croire ou, plus probablement, l’oubli de quelques mots essentiels elle veuille dire par là « le ministère de l’écoute des ultra-riches et de leurs intérêts » car après une étude poussée on peut affirmer que l’unique raison d’être de LREM est de les défendre.

Quoi qu’il en soit, félicitations à Sibete pour sa promotion au sein du ministère de l’écoute où elle pourra continuer à mentir pour protéger le Président.
Rendez-vous à l’enterrement de LREM dans quelques mois pour repondre à cette question : après tout ça est ce que la meuf est dead politiquement ?

sarivoli |
Lusopholie |
Critica |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dolunay
| "Le Dernier Carré"
| Les terres arides de l'isol...